M’aimes-tu ?

6 avril 2016

Jeunes - Témoignages

Reflets n°69

Je souhaiterais vous rappeler le cadeau que nous avons reçu en Jésus Christ. Nous avons des défauts qui cachent parfois nos qualités ; ce fait gâche nos relations avec les autres et nous font douter. Prenons le temps de regarder autour de nous et de retenir le meilleur.

Le cheminement vers Dieu est beau et différent selon les individus. On évolue par nos interrogations, on s’accroche aux promesses de Dieu et aux bénédictions qu’Il nous accorde.

Représentons Pierre, ce disciple qui a laissé son quotidien pour suivre Jésus et son enseignement, cela à long terme. Sa vie a basculé le soir où Jésus fut livré et cette question « Pierre, m’aimes-tu ? ». Cette simple question riche en amour le désarçonne. Jésus qui se savait trahi malgré cela cherche à maintenir cette relation d’amour avec lui. Sans celle-ci, on ne peut pas aimer le Seigneur entièrement ni être pardonné.

Soyons comme le paralytique : entouré et doté d’une foi à déplacer les montagnes. Assisté (oui !), il ne s’est pas laissé décourager par la foule égoïste. La foi lui a permis d’arriver aux pieds de Jésus et d’obtenir le pardon spirituel, celui qui dépasse la guérison physique.

Le sacrifice de Jésus sur la croix nous a restaurés et a fait de nous des perles de grand prix. Nous sommes « enfants du Très Haut», avec un cœur humble, le désir spirituel de rechercher Dieu. Nous sommes appelés au bonheur et à la consolation, à l’héritage de la terre et à vivre de façon juste et dans la miséricorde.

Sur cela, je souhaite à votre esprit d’avoir la joie et la paix que seul notre Seigneur donne sans limite.

Fildline D