Joyeux anniversaire !

26 novembre 2017

Editorial

Reflets n° 80

En cette année 2017, nous fêtons les 500 ans de la réforme protestante.

Qui est le premier réformateur ? Qui est Jan Hus ? Quelles valeurs les Protestants clament-ils? Qui est Martin Luther ? Voici des questions auxquelles nous devons savoir répondre. Connaître nos origines, nos fondements, nos combats permettent un enrichissement spirituel et encourage notre foi. En effet, nous portons encore aujourd’hui le même message.

Les premières prémices d’une réforme apparaissent avec Wycliffe (1330-1384) qui réaffirme l’autorité de la Bible face à un clergé jugé de plus en plus éloigné de l’Évangile. A ses yeux le chef de l’Église c’est le Christ, Wycliffe souhaite sur cette base une redéfinition des priorités de l’Église !

Jan HUS (1371-1415) prêtre catholique soucieux d’une appropriation personnel de la Bible. Il prend connaissance des options de Wycliffe et les appliquent à sa communauté de Prague. Il commence alors à prêcher sur la nécessité de vivre selon l’exemple du Christ, son message touche de plus en plus de monde. Voulant plaider sa cause, il se rend au concile de Constance en Allemagne, protégé par un sauf-conduit. Il y sera arrêté, condamné à être brûlé en public comme hérétique en 1415.

Martin Luther (1483-1546) est considéré comme le premier initiateur de la réforme protestante. Il est connu pour les 95 thèses placardées à Wittenberg, le 31 octobre 1517. Ses thèses démontrent les abus de l’Église, notamment avec les indulgences, elles remettent en question la conception du Salut et l’autorité de l’Église catholique romaine. Luther veut avant tout, entamer un dialogue pour ainsi revenir à la véritable définition biblique de l’église, mais il sera condamné et excommunié.

Aujourd’hui, chaque protestant porte les valeurs des réformateurs. Dans notre société actuelle, nous sommes appelés nous aussi à être des réformateurs proclamant la vérité de l’Evangile.

Romain P.