La Saint-Valentin : oui ou non ?

24 mars 2018

Réflexions

Reflets n°82

Selon les médias, La St valentin est le jour des amoureux. Ainsi, tous les 14 février, nous sommes invités à avoir de l’attention envers notre conjoint(e), que ce soit par une invitation (restaurant, bouquet de fleurs, bijoux) … Une question se pose alors : le chrétien doit-il fêter la Saint-Valentin ? Je dirai : Oui et Non.

Oui, car même si l’amour de Dieu envers nous est parfait (1 Corinthiens 13), l’amour que nous nous portons les uns les autres lui est abîmé par la pêché. Nous pouvons, par exemple, observer que l’engouement et l’euphorie du mariage redescendent parfois très vite et que les soucis de la vie quotidienne peuvent rapidement reprendre le dessus.

De ce fait, dans un couple, les deux personnes doivent savoir entretenir leur relation afin d’éviter que leur amour ne périsse pas au fil du temps. La Saint-Valentin peut dans ce cadre, être l’occasion pour deux partenaires d’entretenir leur amour par de petites attentions et des mots doux.

Néanmoins, la Saint Valentin sous-entend aussi l’idée qu’il existe un jour particulier pour aimer, que ce jour est un jour spécial, où l’amour que nous portons à notre vis à vis peut être démontré. Cependant, entretenir son couple, s’aimer, n’est pas l’affaire d’une journée, mais de toute une vie. Ainsi, nous ne devons pas considérer que le 14 février est LE jour pour aimer son ou sa bien-aimée, mais un jour de plus pour le témoigner.

Frères et sœurs, rappelons-nous qu’aimer est un combat et ce particulièrement dans le couple, alors mettons tout en œuvre pour garder uni ce que Dieu a uni (Matthieu 19:6) car le couple est un cadeau de notre Seigneur, et de ce fait, doit être une source de joie et de partage au quotidien.

Bernadette B