Miroir, Miroir

24 mars 2018

Editorial

Reflets n° 82

« Miroir, miroir dis-moi qui est la plus belle entre toutes ? »

Voici une réplique d’un célèbre dessin animé que nous connaissons bien. Cette phrase résume parfaitement l’état sociétal actuel, basé sur l’unique problématique de l’apparence et du regard de l’autre.

La mode du selfie, du snap et des filtres nous a tous contaminée. Un phénomène qui nous conduit dans la superficialité de l’image et de nous-mêmes.

Une apparence qui se transpose inévitablement dans notre vie spirituelle. Faux-semblant religieux, schizophrénie chrétienne, l’image que nous voulons donner aux autres est souvent si éloignée de la réalité. Nous pouvons paraître aux yeux des autres, des personnes de prière, des personnes de foi, mais en réalité, ne jamais ouvrir notre Bible, n’avoir aucune relation avec Dieu ou encore vivre comme le Monde. Le mensonge est tellement ancré dans nos mœurs qu’il est la roue de secours privilégié de tous. Il devient systématique pour dissimuler nos fautes ou tromper l’autre. Mentant sur tout et pour tout c’est au final nous-mêmes que nous trompons.

Telle une mauvaise herbe, celui-ci vient étouffer les battements de notre cœur, pour nous conduire vers une mort spirituelle. Le mensonge conduit à l’exclusion et à la discorde entre Dieu et les hommes.

Trop longtemps, nous nous sommes laissé corrompre par le mensonge, venant comme un filtre d’apparence sur notre cœur. Mais, devant le miroir du St Esprit, ce masque tombe.

Tel un avertissement, Dieu nous demande d’être authentique, d’enlever toute hypocrisie dans notre vie.

Il est temps pour chacun d’entre nous d’oser s’examiner, reconnaître nos faux-semblants et les apporter au pied de la croix. S’enclenchera alors le processus de la repentance et de la grâce. Ressuscitons en nous la vérité !

Past. Romain